Bienvenue dans ce magnifique pensionnat aux styles anciens et agréables protégé et entouré d'une végétation gardant cet endroit à l'abri des regards indiscrets.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Arkian Akizuki, vendeur de sextoys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkian Akizuki
Extérieur
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Dans sa tête
Emploi/loisirs : Vendeur de sextoys

MessageSujet: Arkian Akizuki, vendeur de sextoys   Ven 16 Nov - 6:17


I'm Arkian Akizuki




Gunji de Togainu No Chi
Nom : Akizuki
Prénom: Arkian
Âge: 27 ans
Taille : 190 cm
Profession : Officieusement : Dealer Officiellement : Vendeur de sextoys.
Orientation sexuelle : Gay
Position dans le couple : Dominant


Arkian est une personne têtue et effrontée. Il aime rentrer dans le lard. Si on l'emmerde, deux possibilités s'offre à vous. Soit il va totalement se renfermer et "bouder" dans son coin, dans le meilleur des cas, soit il va carrément prendre ses poings et démarrer la bagarre. Arkian est quelqu'un de très susceptible, donc il suffit d'un rien. La vulgarité, il sait s'en servir, mais il n'est pas non plus un voyou qui ne fait que ça. Il sait être civilisé, de part son éducation. Mais il ne s'emmerde pas avec les bonnes manières ou le "se faire bien voir". Il en a rien à cirer, si ça dérange les autres, qu'ils regardent ailleurs. Arkian collectionne les conquêtes, c'est un coureur de jupons. Mais quand il trouvera "la" bonne personne, alors pourra se montrer très jaloux (et alors, voir son mauvais caractère plus haut), et possessif. Il est ainsi, et tant pis si ça dérange, la personne concernée est généralement prévenue à l'avance. Il aime marquer ce qui est à lui.





Jadis, c'est une crinière orange qui trônait fièrement sur son crâne de porc-épic. Après être arrivé en ville, son côté punk s'est très légèrement adoucis. Ses cheveux sont toujours aussi longs et orange, mais à présent ils sont raides et tombent gracieusement autour de son visage, masquant un de ses yeux verts. Il possède quelques paires de piercings lui trouant tout le long de l'oreille. Chose à noter, il a dû faire retirer ses implants, un soucis avec le boulot, mais par pure protestation, il les a remplacés par un immense tatouage lui couvrant tout le torse. Il a encore son tatouage à l'épaule gauche. Il possède un corps musclé, athlétique, et une force physique non négligeable. De plus, il sait s'en servir. Il est toujours habillé d'une veste rouge à capuche dont les manches sont repliées sur ses avants bras, la veste toujours ouverte sur son torse, une habitude qu'il a gardé. Son dos porte encore de nombreuses cicatrices de diverses tortures, ainsi que ses jambes. Il porte également toujours un jean moulant, aimant faire admirer son corps parfait. Son métier officieux de dealer oblige, il est toujours armé, de divers couteau qu'il cache un peu partout dans ses vêtements, et des seringues remplies d'un mélange de sa fabrication, plusieurs sortes.




C'est par un froid matin d'hiver que l'histoire d'Arkian Akizuki commença. Plus précisément dans un luxueux hôpital de France, où ses parents résidaient entre deux travaux importants. Les parents étaient heureux d'accueillir deux enfants au sein de leur famille, deux jumeaux plus exactement, d'après ce qu'avait montré l’échographie. Certes, ils étaient conscient qu'ils n'auraient pas le temps de bien s'occuper d'eux, mais ils pensaient que l'argent suffirait à combler ce manque pour leurs enfants. Arkian et Kaîto étaient nés. Malheureusement, leur maman y laissa la vie à l'accouchement. Ils passèrent leur enfance en France, dans une école privée pour garçons.. de riches, évidemment. Au début, les deux garçons avaient eu beaucoup de mal à supporter l'absence de leur père, qui ne rentrait que pour les grandes occasions, et leur mère qu'ils ne connaitraient jamais. Mais au fur et à mesure, même si ça faisait toujours aussi mal d'être ainsi délaissés, ils s'y firent et acceptèrent que ce soit une horde de femmes de ménage, de nounous et d'intendants qui s'occupaient d'eux à temps plein. Les deux frères possédaient le même caractère. Impulsif, un peu rentre dedans. Mais Arkian empira au fur et à mesure, développant une certaine répulsion pour les prises de tête qui l'emmerdaient plus qu'autre chose, devenant assez rebelle. Les deux gamins étaient toujours fourrés ensembles, bons élèves à qui on ne pouvait rien reprocher mis à part leur comportement un peu excessif par moment, le langage familier également. Enfin, les bonnes notes et l'argent de papa et maman effaçaient tout cela. C'est à l'adolescence que les deux garçons se séparèrent. Kaîto restait en France pour poursuivre ses études, tel l'enfant sage qu'il était devenu, alors que Arkian avait décidé de se rendre au Japon, pays d'où venait sa mère qu'il avait envie de découvrir, comme pour se rapprocher un peu d'elle. Il partit donc terminer ses études là-bas, avec un intendant évidemment pour s'occuper de lui. Son père lui avait acheté un superbe manoir dans un coin reculé de la ville où se situait son école. Il était vraiment tranquille. Enfin, sa vie se poursuivie ainsi, alors qu'entre l'école et la maison, il faussait compagnie à son tuteur pour aller fouiner un peu en ville, curieux de nature et pas peureux pour un sous. C'est ainsi que plusieurs bricoles lui arrivèrent, mais ça vous le découvrirez en jouant avec lui, mais ce n'est pas rose, et cela a eu des conséquences sur lui. A la fin de ses études de gestion d'entreprise, il téléphona à son paternel pour lui parler de ses projets. A savoir, faire un an à l'université pour devenir gérant C'était court, parfait pour lui. Arkian aimait l'argent, surtout le sien, donc c'est toujours celui de son père qu'il dépensait, avec la carte qu'il lui avait donnée. Il possédait sa propre petite fortune mais il préférait la garder pour lui tant qu'il le pouvait. A côté de son métier de vendeur de sextoys, il dealait aussi de la drogue, un passe-temps qu'il "pratiquait" depuis quelques années, il commençait à bien se faire connaître dans la ville, il avait un bon nombre de clients, et il avait déjà eu, et continuait à avoir, des soucis avec la mafia et les dealeurs de la ville, question de concurrence ou quoi. Il avait déjà eu plusieurs soucis, dont un mauvais moment de torture et autre... qu'il préférait... oublier, ne pas en parler, même si tout était gravé dans sa mémoire. Enfin, cela ne l'empêche pas de rester comme il est, lui-même, et de poursuivre dans cette voie.





    Ton surnom : Vatefaire
    Ton âge : vasavoir
    Comment as-tu découvert le forum : boucheaoreille
    Ton impression : Coolman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masayo Suzuki
Admin
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Avec Vanille
Emploi/loisirs : Cuisiner et vivre pour Lui

Feuille de personnage
Situation amoureuse: En couple, fidèle, fou de son homme
Relation (Amis, ...): La seule relation que j'veux c'est mon ange
Aime/Déteste: Aime son ange et déteste le reste

MessageSujet: Re: Arkian Akizuki, vendeur de sextoys   Ven 16 Nov - 6:19

Validé o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-spidia.forumgratuit.be
 

Arkian Akizuki, vendeur de sextoys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» polisterene extrudé
» présentation de Zara Rivoli [Validée]
» [Achats] Marchand Ambulant
» [Mairie] Carcassonne: arrêtés municipaux en application
» Spearboy est parmi vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Spidia :: ♣ Administration ♣ :: ♠ Présentations ♠ :: Présentations validées Adultes-