Bienvenue dans ce magnifique pensionnat aux styles anciens et agréables protégé et entouré d'une végétation gardant cet endroit à l'abri des regards indiscrets.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Shôta -> Deux personnes, un lien. Lequel?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kurogane H. Lightstars
Etudiant
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 16/11/2012

Feuille de personnage
Situation amoureuse: Célibataire enduci.
Relation (Amis, ...): Relation? C'est quoi?
Aime/Déteste: Aime son IPod. Te déteste.

MessageSujet: Re: Shôta -> Deux personnes, un lien. Lequel?   Mar 12 Fév - 11:23

Lorsqu’il me dit d’arrêter de se foutre de lui, je ne pus me retenir de rire plus longtemps. Ah, j’adorais le taquiner ! Il prenait facilement, c’est ce qui était amusant. Bien sûr, lorsque je voyais que j’allais trop loin, j’arrêtais, mais quand même… Je le vis détourner le regard et je fis doucement :

« Je te taquine. Va falloir me supporter, maintenant…»

Je lui offris un sourire à la fois sincère et amusé, lui montrant par la même occasion la véracité de mes propos. J’aime m’amuser, il va falloir qu’il s’y habitue ! Dès qu’un jouet ou un jeu tombait entre mes mains habiles, je m’en occupais et me divertissais avec jusqu’à ce que l’ennui me prenne à nouveau. Or, même si Shôta était très divertissant et amusant, il n’était pas mon jouet. Donc, je n’avais pas l’intention de le jeter. Je suis peut-être un emmerdeur de première, il reste que je ne suis pas suffisamment cruel pour le renvoyer dans la rue. S’il fallait qu’on se sépare, que je quitte l’appart pour aller avec un autre ou je ne sais pas quoi, eh bien je m’arrangerais pour faire en sorte qu’il est des ressources et un abri. J’ai de bonnes connaissances et l’aider financièrement ne m’est pas un problème. Je travaille parfois et ne dépense que pour l’héro’ et mes cigarettes occasionnellement. Le reste, c’est parfois. Je pique souvent dans les plats des autres lorsque j’ai vraiment faim : sinon, je prends des trucs plutôt mauvais pour la santé, mais économiques.

Après m’être doucher et lui avoir demandé s’il savait être une bonne femme de ménage, je plongeai mon regard dans le sien, remarquant qu’il n’avait pas tant l’intention de me répondre tout de suite. Je n’en fis pas de cas et supportai seulement son regard, calme et patient. À sa réponse, je souris de toutes mes dents,
réellement satisfait de ce marché.

« Génial ! Je vais te laisser faire, t’inquiète. Je fis une pause, puis fis plus sérieusement : par contre, je préfère m’occuper de ma chambre seul. J’ai quelques trucs que j’aimerais garder… eh bien… personnels…»

Je rougis un peu, me rappelant ma collection d’albums souvenirs que j’avais foutu un peu partout. Oui, je préférais réellement m’occuper de ma chambre par moi-même. Pas que je n’ai pas confiance en lui, seulement, il y a des choses que je ne suis pas prêt à aborder avec lui. Des questions dont la réponse préfère rester cacher.

Plus tard, vint la partie sur ses préférences de lieux. J’hochai la tête à ses explications, intéressé. Donc, il n’aimait pas les lieux bondés? Intéressant! C’était bon à savoir ! Alors que j’allais faire une nouvelle remarque –inutile, comme toujours- je le vis prendre le savon. Ne venait-il pas de se laver? Je penchai un peu la tête sur le côté puis, à son expression, compris rapidement ce qu’il voulait faire. Je lui fis un petit sourire d’encouragement en m’exposant à ses mains, me délectant de son touché délicat. Chaque fois que ses mains se posaient sur une partie de mon corps, je frissonnais de bien être, ravi. Je fermai même les yeux pour mieux apprécier. Sur mon torse, mes cuisses, mes bras, mon dos, mes fesses, mon entrejambe… J’adorais cette assurance nouvelle.

Lorsqu’il s’arrêta pour me rincer, je poussai un faible grognement par réflexe. Hmm, ça avait été si bon, si doux ! J’ouvris les yeux pour le remercier, lorsque je vis son regard fuyant. Je soupirai et lui pris délicatement le menton pour l’obliger à me regarder dans les yeux. Et, avec toute la sincérité et le sérieux dont j’étais capable, je soufflai :

« Merci. »

Je vins poser un léger baiser sur sa joue, puis arrêtai après un certain moment l’eau. On avait suffisamment
profité de notre moment chaleureux, il fallait désormais sortir. Je n’avais aucunement l’envie de passer toute ma matinée sous de l’eau chaude ! Je sortis le premier, puis pris deux serviettes. Je me séchai grossièrement avec l’une avant de l’attacher autours de mes hanches, puis me tournai vers Shôta pour l’autre.

« Je peux te sécher, dis? »

Je tendis la serviette devant moi, ouverte, comme une invitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shota Kazuki
Extérieur
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Dans la Rue
Emploi/loisirs : SDF

Feuille de personnage
Situation amoureuse:
Relation (Amis, ...):
Aime/Déteste:

MessageSujet: Re: Shôta -> Deux personnes, un lien. Lequel?   Mar 12 Fév - 22:37

Il soupire lorsque le jeune homme lui confirme que oui, il jouait avec lui, il se foutait de sa gueule, et que visiblement ça ne changerait pas puisque Shota allait devoir le supporter. Le fait que Kurogane joue à le taquiner ne dérangeait pas spécialement le sdf... il espérait juste qu'il ne se moquait pas de lui pour tout. Donc il fit simplement un sourire à Kuro, sans rien ajouter. Après tout... si ce n'était que des taquineries innocentes, on pouvait même dire que ce serait amusant et que ça pimenterait leur journée ? Enfin, ça, Shota allait avoir tout le loisir de tester tout ça, prochainement.

Le jeune homme rassura donc son bientôt colocataire sur le ménage. Ca ne dérangeait pas Shota de le faire, il aimait bien et il le ferait donc, à condition qu'il lui foutte la paix, qu'il le laisse seul pour le faire, c'était tout ce qu'il voulait en échange. Lorsque Kuro lui parla de sa chambre, Shota sourit en hochant simplement la tête. Il ne voulait pas que Shota touche à ses affaires personnelles, ce qui était tout à fait normal, pas la peine d'être gêné. Donc il lui répondit simplement.

"T'inquiète pas, ta chambre tu t'en occupes, je comprend parfaitement que tu as des trucs personnelles à garder personnel, et c'est pas mon genre de m'intéresser aux choses personnelles de quelqu'un d'autres, je n'aimerais pas qu'on le fasse avec moi."

Bon, en même temps ce n'est pas comme si il avait beaucoup d'effets personnels, mais bon. Vint ensuite le moment où Shota prit l'initiative de savonner lui-même Kurogane. Il fut satisfait de voir qu'il le laissait faire, sans se moquer de lui. Shota acheva donc sa tâche, sans oser le regarder toute fois. Une fois terminé, il le rinça simplement. Il fut surpris de sentir les doigts de Kuro sur son menton, un merci souffler doucement, et un baiser sur sa joue. Shota gonfla légèrement les joues, essayant de faire comme si ça ne le touchait pas.

"C'est rien... une envie subite...."

Dit-il simplement en essayant de masquer la rougeur de ses joues. Il l'observa néanmoins se sécher, avant d'ouvrir un peu plus ses yeux sous la surprise, lorsque Kuro lui demande s'il peut le sécher. Souriant finalement légèrement, Shota sort à son tour de la douche pour aller se réfugier vers la serviette qui l'attendait, laissant l'autre garçon le sécher, donc, écartant bras et jambes pour lui laisser plus de facilité, docile. Une fois sec, il sourit et dépose un baiser sur la main droite du jeune homme, en guise de remerciement, avant de retourner dans la chambre. C'est seulement là qu'il se rend compte qu'il n'a pas d'habits à remettre. Mal à l'aise, il se mordille un peu les lèvres avant de se tourner vers Kurogane.

"Je... tu peux me prêter quelques habits s'il te plait ?"

Heureusement, Shota était maigre donc il rentrerait dans les vêtements de son interlocuteur, mais il était vraiment mal à l'aise de lui demander une telle chose. Il détourna le regard, lançant rapidement la discussion sur un autre sujet.

"Alors ensuite tu as dis que tu voudrais qu'on sorte dehors c'est ça ? C'est quand tu veux, je te suivrais..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurogane H. Lightstars
Etudiant
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 16/11/2012

Feuille de personnage
Situation amoureuse: Célibataire enduci.
Relation (Amis, ...): Relation? C'est quoi?
Aime/Déteste: Aime son IPod. Te déteste.

MessageSujet: Re: Shôta -> Deux personnes, un lien. Lequel?   Jeu 14 Fév - 11:40

Lorsqu’il me répondit qu’il laisserait ma chambre tranquille, je soupirai intérieurement de soulagement. J’étais certain qu’il le prendrait mal mais, en fait, il l’a très bien pris ! Je suis vraiment content et, avouons –le, rassuré. J’étais certain qu’il aurait mal interprété mes intentions. Il aurait pus croire que je n’avais pas confiance en lui, que j’avais des choses à cacher, ou je ne sais quoi encore. Je voulais simplement garder quelques souvenirs avec moi, ne pas lui en parler. Pas tout de suite, du moins. On se connait pas tant que ça, après tout. Ça ne fait même pas une semaine qu’on s’est rencontré et, déjà, je l’invite à habiter avec moi. Je ne suis pas généreux habituellement… Ça doit être parce que Shôta est… eh bien… justement, Shôta.

Une fois qu’il m’eut bien nettoyé et que je l’eus remercié convenablement, je l’observai tenter de masquer sa gêne. La scène était réellement amusante. Je lui fis un petit sourire entendu sans rien ajouter, ne voulant pas l’enfoncer un peu plus bas. Je voulais qu’il aille à son rythme avec notre cohabitation. Après tout, je ne suis pas une personne facile à vivre. Bien le contraire ! Je suis plutôt… Un parasite. Oui, la description me colle très bien à la peau !

Je souris avec douceur en le voyant venir à moi, contre la serviette, et écarter les membres pour m’aider à le sécher convenablement. Je ne me fis pas prier pour commencer ma tâche, caressant plus qu’autre chose la peau offerte. Je ne m’attardai pas vraiment à certaine partie : par contre, à certain moment, mes gestes étaient un peu plus appuyés. Comme une espèce de massage ou… j’sais pas. Une tentative de le détendre en ma présence? De lui faire du bien? Peu importe. Je me laissai faire lorsqu’il embrassa ma main, comprenant le message. Je lui offris même en retour un petit sourire appréciateur.

En le voyant quitter pour aller à ma chambre, je le suivis, discret et serein. Cette douche m’avait non seulement réveillé, mais aussi réellement calmé. J’étais bien, heureux. Juste… heureux. Lorsqu’il s’arrêta pour me poser une question, mal à l’aise, j’hochai vaguement la tête, me traitant d’imbécile de ne pas y avoir pensé plutôt. Or, il changea rapidement de sujet et je n’eus pas le temps de répondre tout de suite. Je fis un peu la moue, puis dit :

« Pour les vêtements, c’est ok. J’en ai beaucoup que je n’utilise pas –plusieurs que je n’ai jamais utilisés d’ailleurs-, alors ne te gênes pas à piger dans les tiroirs. J’vais t’en sortir quelques un, attends…»

Je lui souris, puis m’abaissai au niveau de ma commode pour en sortir le nécessaire : boxer, chaussettes, chemise, t-shirt, pull, pantalon, short… Je mis le tout sur mon lit, puis lui présentai en lançant un joyeux ‘’Tadammm ! ‘’.

« Prends ce qui te plaît, je rangerai le reste plus tard…»

Bah quoi? Bordélique, oui, et je m’assume ! Pour ne pas le rendre mal à l’aise, je changeai rapidement de sujet, reprenant le sien :

« Ça ne me dérange pas, où aller. Je vais souvent au parc, mais aussi au ciné. Et les sources d’eau chaude sont vraiment génials…! Bref, je te laisse le choix en fait. Moi, j’ai pas de préférence. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shota Kazuki
Extérieur
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Dans la Rue
Emploi/loisirs : SDF

Feuille de personnage
Situation amoureuse:
Relation (Amis, ...):
Aime/Déteste:

MessageSujet: Re: Shôta -> Deux personnes, un lien. Lequel?   Jeu 14 Fév - 21:58

Cela avait été fort agréable de se laisser essuyer par Kurogane. Ses gestes étaient doux, parfois en massage, ce qui faisait du bien. Bref, le jeune sdf avait vraiment apprécié cela. Une fois la séance de sèchage terminé, Shota se dirigea vers la chambre, se demandant bien ce qu’il allait pouvoir mettre comme affaire. C’est qu’il n’avait rien… que des vêtements sales. Il fut rassuré quand son hôte s’avança en lui disant qu’il avait des affaires qu’il n’utilisait pas, et n’avait jamais utilisé. Shota était assez surpris, pourquoi avoir des vêtements si on ne les utilisait pas ? Enfin, il rangea bien vite ça dans un coin de son esprit et il se concentra sur les faits. Au moins, il avait de quoi se vêtir. Il sourit donc à Kurogane avant de prendre les sous-vêtements, un pantalon, t-shirt, et un pull pour compléter, avant de les enfiler. Le tout dans des couleurs sombres qui lui allaient assez bien, il fallait l’avouer.

Souriant, il se tourna vers son compagnon avant de tourner sur lui-même. Les habits étaient un peu trop grands et larges pour lui, mais ça tenait tout de même. Après avoir tourné sur lui-même, il s’arrêta à nouveau face à Kurogane avant de lui demander, croisant ses mains dans son dos, penchant légèrement la tête sur le côté avec un petit sourire au coin des lèvres, quelques mèches de cheveux retombant sur son front et devant ses yeux.

"Alors, comment tu me trouves ?"

Il savait bien qu’il ne devait pas ressembler à grand-chose mais bon. Lorsque Kurogane lui dit de choisir, entre le parc, un cinéma ou les sources chaudes, Shota fronça légèrement ses sourcils, réfléchissant rapidement. Source chaude… c’était très certainement payant. Shota n’y était jamais allé, mais ça devait être cher, donc il ratura cette option de la liste. Un cinéma… ben c’était payant aussi, évidemment. Ne restait donc que la balade dans le parc, ce qui ne serait pas désagréable. Donc Shota sourit avant de déclarer.

"Va pour la balade dans le parc… ça fera du bien de prendre l’air frais. Et j’aime observer la verdure qui s’y trouve, le calme, … "

Il voulait surtout éviter à Kurogane de dépenser de l’argent pour lui. Shota sourit en allant mettre ses chaussures et sa maigre veste, glissant son regard autour de lui avant, restant dans l’entrée en attendant son colocataire. Il ne savait pas trop comment ça allait se passer avec lui… mais il tenterait de se faire le moins envahissant possible et le moins bruyant. Et il ne l’embêterait pas avec ses sentiments, il lui laisserait le temps sans l’emmerder, et il verrait bien une fois que Kurogane aurait pris sa décision. Shota enfonça ses mains dans les poches de son jeans, ouvrant la porte une fois que l’autre jeune homme est à ses côtés, pour sortir. Ils sortent rapidement de l’immeuble, et Shota prend automatiquement le chemin du parc, il le connaissait par cœur. C’était vraiment calme aujourd’hui, il y avait un beau soleil mais un vent frais qui faisait voleter ses cheveux dans tous les sens, ce qui agaçait le sdf qui tentait de les remettre dans le bon sens, claquant sa langue contre son palais. Une fois qu’ils furent arrivés au parc, Shota glissa son regard autour de lui, repérant quelques têtes connues, et une autre qu’il préféra ne pas approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurogane H. Lightstars
Etudiant
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 16/11/2012

Feuille de personnage
Situation amoureuse: Célibataire enduci.
Relation (Amis, ...): Relation? C'est quoi?
Aime/Déteste: Aime son IPod. Te déteste.

MessageSujet: Re: Shôta -> Deux personnes, un lien. Lequel?   Sam 16 Fév - 16:30

En le voyant approcher de la pile pour enfiler quelques vêtements, je lui fis un sourire encourageant, espérant qu’il finirait son geste et mettrait le linge que j’avais mis à sa disposition. Je n’avais pas menti en disant que beaucoup entre tout ça n’avait jamais servi : ma mère, lorsque j’étais parti, m’avait fourni une garde-robe pour quatre personnes minimum. Bien que ce fût du beau linge, il ne convenait pas du tout à mon style : et donc, il avait fini dans un coin sombre du placard. Ou de la commode, dans mon cas. Mais aujourd’hui, ils auraient droit à une seconde chance : je les laissais volontiers à mon ami. S’il en voulait, alors tant mieux : mais de toute manière, j’irai lui chercher quelques vêtements adapter à sa taille plus tard. Qu’il le veuille ou non. Bien sûr, j’irai seul et ferai comme si de rien n’était : quelques vêtements glisser entre les miens et il n’y verra que du feu ! Après tout, il n’a aucune idée de ce que je peux garder avec moi…

Je ne me gênai pas du tout pour le détailler pendant qu’il enfilait les vêtements, caressant du regard son corps un peu trop maigre. Hmm, il va falloir arranger ça. Dans la rue, il n’a pas du manger à sa main. Ni bien, d’ailleurs. Peut-être que je l’emmènerai aussi à l’hôpital : on ne sait jamais ce qu’il aurait pu attraper. Je n’ai pas envie qu’au bout d’une semaine il me claque entre les doigts pour une maladie dont j’ignorais l’existence même !

Une fois tout habillé et souriant, je m’approchai de lui pour l’observer d’un regard appréciateur. J’aimais ce que je voyais et je n’allais certainement pas le cacher ! Je replaçai par réflexe le col de son haut, lui souriant toujours.

« Hmmm… Quel jeune homme adorable… À croquer, fis-je, les yeux brillant de malice. »

Je passai une main sur sa joue, puis m’écartai pour m’assoir sur le lit, en face de lui, attendant par la suite la réponse à son homme. Il opta, sans surprise, pour le parc. Je lui souris, bien que soupirant intérieurement devant son attitude coincé, et me levai en hochant la tête. Va pour le parc ! Bon, ce n’était pas comme si j’avais désormais le choix, mais bref. Je ne pus m’empêcher de penser que les sources d’eau chaude aurait été cent plus agréable. Enfiin.

Après que j’eu passé un short et une chemise débraillée, je me laissai conduire par le jeune homme en dehors de mon appartement. Je connaissais bien les lieux –pour ne pas dire parfaitement- mais je préférai me laisser conduire par mon ami, m’assurant ainsi qu’on allait où lui voulait aller. Ni le vent ni la chaleur ne fit tomber ma nouvelle bonne humeur : c’était une belle journée.

« J’adore cet endroit!, m’exclamai-je au bout d’un moment en attirant mon ami sur un banc libre. C’est calme…»

Je regardai un peu partout, puis fit doucement.

« Tu reconnais quelques têtes? »

Mon regard passa d’une tête à une autre, m’arrêtant sur un homme qui nous dévisageait étrangement. Je lui lançai un regard entre la prétention et l’amusement, me foutant ouvertement de sa gueule. Je détestais me faire observer ainsi, avec un regard aussi hautain et sérieux. C’était limite si je ne me levais pas pour aller lui en ficher une : j’avais préféré l’approche chiante à celle violente. Lorsque je le vis détourner les yeux, excédé, je compris que j’avais gagné.

Je retournai mon attention sur mon ami, reprenant une expression plus douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Shôta -> Deux personnes, un lien. Lequel?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shôta -> Deux personnes, un lien. Lequel?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Pique nique entre deux chemins...
» Une pizza pour deux ? [Mickaël]
» Condamnation de meurtriers de Jacques Roche
» [ Mini-Scénario] Balai Furtif
» Libérés !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Spidia :: ♣ En Ville ♣ :: ♠ Les Appartements ♠ :: Appartement de Kurogane Lightstars-